top of page

Tout sur mon quotidien de décoratrice d'intérieur !

Dernière mise à jour : 23 juin 2023


gaelle boitard renouvel décoratrice d'intérieur à tours 37
quotidien d'une décoratrice


PUBLIÉ LE 22 JUILLET 2022, PAR AMÉLIE Le métier de décoratrice d’intérieur : Gaëlle nous parle de son métier !


  • Des rendez-vous coaching.

  • Des rendez-vous clients.

  • De la modélisation 3D.



plan 3d d'un séjour suite à un coaching déco fait par une décoratrice d'intérieur gaelle boitard renouvel
plan 3d d'un séjour suite à un coaching déco

  • De la veille, sur les dernières tendances, objets, inspiration…

C’est très important dans un secteur en constante évolution, où les tendances changent souvent. Il ne faut pas suivre à la lettre toutes les modes, mais il faut néanmoins les connaître, pour ne rien louper.

Est-il possible de diversifier ses missions ?

Bien sûr. Personnellement, j’ai ouvert un e-shop d’objets déco sur mon site internet. Dans ces cas-là, le travail est vraiment différent. Il faut trouver des partenaires, gérer la logistique, faire la promotion autour des produits…

Cela peut permettre aux décoratrices d’intérieur de diversifier leur activité mais aussi de créer un vrai univers autour de leur marque et de leur travail.

Pour vous, quelles sont les qualités à avoir pour devenir décoratrice d’intérieur ?

Pour moi, le plus important dans ce métier, c’est la créativité. Il faut vraiment avoir une fibre créative. Avant même de se lancer, il faut aimer toucher, voir, associer et créer. C’est très important d’être créatif pour pouvoir créer un intérieur personnalisé selon chaque client.

Le métier de décoratrice d’intérieur demande beaucoup d’investissement personnel. Comme pour toute micro entreprise, il faut être responsable de tous les aspects de son entreprise, notamment la communication.

Comment communiquez-vous autour de votre entreprise ?

L’une des missions les moins évidentes du métier de décoratrice d’intérieur, c’est la communication. Il faut opter pour plusieurs moyens de communication, avec lesquels des clients viennent directement nous contacter.

Les réseaux sociaux par exemple, prennent beaucoup de temps mais sont fondamentaux. J’utilise principalement Instagram, qui me permet de créer une vitrine de mon style et mon travail. Preuve de leur utilité, j’ai été contacté par plusieurs magazines qui ont parlé de mon entreprise, et ont fait rayonner mon travail via mon compte Instagram. C’est très important car ça apporte de la crédibilité auprès du client.

Autre élément important, il faut avoir un site internet. Personnellement, j’y présente mon travail et les différents services que je propose. Il faut avoir un site de qualité, pour refléter le professionnalisme mais aussi la créativité du métier de décoratrice d’intérieur.

Enfin, je fais partie d’un projet de Leroy Merlin, qui s’appelle « parlons maison ». Ce projet me permet de communiquer autour de mon entreprise et d’avoir de nouveaux clients.



instagram blanc cosy décoratrice d'intérieur à tours
instagram blanccosy

En quoi consiste votre partenariat avec Leroy Merlin ?

Nous sommes invités à nous rendre en magasin, et à proposer des prestations aux clients. Par exemple, je peux réaliser des minis coachings déco de 15 minutes directement en magasin. Ces minis coachings sont gratuits pour le client.

Nous proposons également nos propres offres. Si un client apprécie les 15 minutes de coaching, il peut demander la réalisation d’une maquette 3D par exemple.

Quel a été votre parcours pour accéder à ce métier ?

Quand j’étais jeune, j’adorais les jolies choses, le mobilier, les objets… Puis je me suis orientée vers un secteur totalement différent. J’ai fini par me rendre compte que je m’embêtais dans ce que je faisais, alors j’ai voulu me lancer dans la décoration d’intérieur. J’ai choisi la formation décoration d’intérieur du Centre Européen de Formation pour pouvoir acquérir toutes les compétences qu’il me fallait avant de me lancer.

Au fur et à mesure, des clients sont venus à moi via ma page Instagram. J’ai finalement créé mon entreprise, puis mon site, et enfin mon e-shop.

Avez-vous un mot à transmettre à ceux qui veulent se lancer ?

Je pourrais donner beaucoup de conseils (entourez-vous d’un réseau, réalisez un stage, préparez-vous bien avant de vous lancer…) mais je pense que ce qui est primordial, c’est de rester investi. Il faut rester investi dans son travail, dans sa passion et continuer d’évoluer en restant passionné.

Gaëlle Boitard





bottom of page